Gewurztraminer Grand Cru Kessler 2007

Données analytiques

  • Degré : 13,02°
  • Acidité (acide sulphurique) : 2,55 grs/l
  • Sucres Résiduels : 45,1 grs/l
  • Appellation : AOC ALSACE GRAND CRU
  • Gewurztraminer Grand Cru Kessler
Gewurztraminer Grand Cru Kessler
  • Gewurztraminer Grand Cru Kessler

Idéal sur les viandes puissantes ...

Historique: 

Mentionné dès l'an 1394, le Kessler est commercilisé sous son nom propre depuis 1830.

Situation: 

Le Kessler, établi sur un terroir gréseux, dessine en son centre un vallon globalement exposé est, sud-est, qui l'abrite des vents du nord et des courants d'air froid amenés par la vallée de Guebwiller. Prolongement naturel du Grand Cru Kitterlé, ses sous sols sont rougeâtres sur un soubassement de grés vosgien. A sa base, un affleurement de calcaire se traduit par des sols argileux.

Vinification: 

Récolte manuelle le 25 octobre 2007. Pressurage en raisin entier, débourbage statique. Fermentation en foudre thermorégulé de 1 à 4 mois. Elevage ur lies fines pendant 8 mois. Mise en bouteille le 19 mai 2009.

Dégustation: 

L'aspect visuel se montre d'une couleur jaune paile aux reflets vieil or. Le disque est moyennement épais et brillant. La robe est dense et translucide, d'un bel éclat. Un vin à l'approche de belle concentration.

Le premier nez est expressif et plaisant. Je détecte des senteurs rappelant les fruits aux sirop tel la pêche ainsi que des efluves de fleur de rose séchée. Après oxygénation, le nez s'intensifie vec précision. Se dévoile un caractère épicé avec le safran et le poivre blanc qui s'associe aux senteurs exotiques de fruits tel la mangue surmaturée. Les fleurs se retrouvent également par une expression de fleurs séchées. Un nez complexe et dense qui laisse penser à un vin de belle évolution.

L'attaque en bouche est ample et crémeuse. Je découvre une senastion miellée apporté par les sucres et qui donne de la rondeur. La fraîcheur est subtile et fondue dans la matière dense et charnue. Je ressens à nouveau la sensation de fruits aux sirop tel la pêche ainsi que les épices, notamment le coriandre. Succède ensuite une petite chaleur exprimée par une légère chaleur qui introduit une longueur ample et généreuse, de 5 à 6 caudalies. La finale est plaisante, aux senteurs d'eau de vie de marc. Une bouche puissante et relevée provenant de raisin de belle maturité.

Gastronomie: 
  • Poissons ou viandes puissantes
  • Côtelette d'agneau snackée au piment doux
  • Curry de dinde et riz  aux raisins de Corinthe

Température de service : 12°