Gewurztraminer Grand Cru Kitterlé 2010

Données analytiques

  • Degré : 11,85°
  • Acidité : 3,57 grs/l
  • Sucres Résiduels : 60,7 grs/l
  • Appellation : AOC Alsace Grand Cru
  • Gewurztraminer Grand Cru Kitterlé 2010
Gewurztraminer Grand Cru Kitterlé 2010
  • Gewurztraminer Grand Cru Kitterlé 2010
  • Gewurztraminer Grand Cru Kitterlé 2010

Idéal sur de la cuisine asiatique...

Historique: 

Le Kitterlé fût mentionné pour la première fois en 1699. En 1782 douze "schatz" de vignes se révélaient être la propriété exclusive des jésuites d'Ensisheim. Ce coteau bénéficie d'une commercialisation sous son propre nom depuis 1830.

Situation: 

Le Kitterlé est un terroir volcano-gréseux qui occupe un site unique en rebord de montagne en dessinant un éperon rocheux offrant 3 expositions (sud-ouest, sud et sud-est). Le sol léger et sablonneux retenu par d'immenses murs de pierres sèches n'autorise qu'un rendement limité (25 à 35 hl/ha).

Vinification: 

Récolte manuelle les 25 et 26 octobre 2010. Pressurage en raisin entier, débourbage statique. Fermentation en foudre thermorégulé de 1 à 4 mois. Elevage sur lies pendant 8 mois. Mise en bouteille le 15 avril 2012.

Dégustation: 

L'aspect visuel est jaune pâle aux reflets argentés. Le disque est moyennement épais et brillant. La robe est limpide et d'aspect jeune.Le premier nez est retenu. Les arômes primaires du vin s'échappent, notamment la camomille fraîche et les herbes coupées.A l'aération, l'expression olfactive s'affine et exprime les épices tel le coriandre ainsi que quelques senteurs de pêches blanches et de poires fraîches. Un nez timide qui doit encore s'affiner.En bouche, l'attaque est nette et le vin généreux. Une sérosité onctueuse se combine à une fraîcheur droite et tonique, typique du millésime qui allonge la bouche. L'équilibre mérite de s'affiner encore un peu. Le caractère fruité s'affirme ici. On retrouve la pêche fraîche associée à une touche d'ananas Victoria frais. Des effluves d'herbes aromatiques comme la mélisse s'échappent pour conduire à une longueur tonique de 5 à 6 caudalies. La finale est digeste et acidulée sur une touche cendrée. Une bouche tonique qui doit s'harmoniser encore un peu. Commentaire de M. Romain ILTIS "Meilleur Sommelier de France 2012"

Gastronomie: 

Accords : apéritif, cuisine asiatique...Exemples : rouleaux de printemps, nems au porc et soja, foie gras poêlé...Température de service 12°.