Pinot Gris Grand Cru Kitterlé 2008

Données analytiques

  • Degré : 13,11 °
  • Acidité (acide sulphurique) : 3,61 grs/l
  • Sucres Résiduels : 41,5 grs/l
  • Appellation : AOC ALSACE GRAND CRU
  • Pinot Gris Grand Cru Kitterlé
Pinot Gris Grand Cru Kitterlé
  • Pinot Gris Grand Cru Kitterlé

Idéal sur des tourtes ...

Historique: 

Le kitterlé fût mentionné pour la première fois en 1699. En 1782 douze "schatz" de vignes se révélaient être la propriété exclusive des jésuites d'Ensisheim. Ce coteau bénéficie d'une commercialisation sous son propre nom depuis 1830.

Situation: 

Le Kitterlé est un terroir volcano-gréseux qui occupe un site unique en rebord de montagne en dessinant un éperon rocheux offrant 3 expositions (sud-ouest, sud et sud-est). Le sol léger et sablonneux retenu par d'immenses murs de pierres sèches n'autorise qu'un rendement limité (25 à 35 hl/ha).

Vinification: 

Notre Pinot Gris Grand Cru Kitterlé 2008 a été récolté manuellement en cagette le 12 octobre 2008. Pressurage en raisin entier, débourbage statique. Fermentation en foudre thermorégulé de 1 à 4 mois. Elevage sur lies fines pendant 8 mois. Mise en bouteille en février 2010.

Dégustation: 

La robe est éclatante, de couleur jaune or aux reflets vert. Le disue est épais, les larmes épaisses et grasses, qui rejoignent le vin avec élégance. La robe démontre un vin concentré.

Le premier contact olfactif est intense et agréable. Un caractère surmuri se démarque par les arômes d'abricots secs et de raisins de Corinthe. Je détecte également une touche de végétal noble. A l'aération, les arômes de maturité s'intensifient, notamment les fruits à l'eau de vie et de confiture d'églantine. Une subtile touche de foin s'échappe également. Un vin issu d'une belle maturité.

En bouche, l'attaque est franche et nerveuse. Le vin se déguste dans un registre sec et combine des sucres présents et agréablement fondu dans une matière concentrée et dense, tonifié par une fraîcheur linéaire. Une grande complexité d'arômes se dévoile. Le fruit s'exprime par la poire William et l'abricot. Un caractère végétal est présent par les notes de foin frais et de fleur des champs. Une note de laurier complète la gamme. La longueur découvre sur 5 à 6 caudalies une finale intense et minérale, marqué par une sensation cendrée. Une bouche complexe et de grande tenue.

Gastronomie: 
  • Tourte
  • Viande grillée
  • Foie gras
  • Mignon de veau en brochette

Température de service : 12°