Riesling Grand Cru Kitterlé 2010

Données analytiques

  • Degré : 12,79°
  • Acidité : 5,43 grs/l
  • Sucres Résiduels : 4,1 grs/l
  • Appellation : AOC Alsace Grand Cru
  • Riesling Grand Cru Kitterlé 2010
Riesling Grand Cru Kitterlé 2010
  • Riesling Grand Cru Kitterlé 2010
  • Riesling Grand Cru Kitterlé 2010

Idéal sur des poissons blancs...

Historique: 

Le Kitterlé fût mentionné poiur la première fois en 1699. En 1782 douze "schatz" de vignes se révélaient être la propriété exclusive des jésuites d'Ensisheim. Ce coteau bénéficie d'une commercialisation sous son propre nom depuis 1830.

Situation: 

Le Kitterlé est un terroir volcano-gréseux qui occupe un site unique en rebord de montagne en dessinant un éperon rocheux offrant 3 expositions (sud-ouest, sud et sud-est). Le sol léger et sablonneux retenu par d'immenses murs de pierres sèches n'autorise qu'un rendement limité (30 à 50 hl/ha en riesling).

Vinification: 

Récolte manuelle. Pressurage en raisin entier, débourbage statique. Fermentation en foudre thermorégulé de 1 à 4 mois. Elevage sur lies fines pendant 8 mois.

Dégustation: 

La robe affiche une couleur jaune pâle aux reflets argentés. Le disque est fin et brillant. Les larmes sont fines et fluides. La robe démontre une réelle jeunesse.La première approche olfactive émet avec subtilité des arômes primeurs du cépage tels les fleurs du printemps et les agrumes frais.Après une aération énergique, le nez se découvre avec intensité. Les agrumes se déclinent tels les zestes de pamplemousse jaune et de clémentine. Les fleurs tels l'acacia ou la fleur de cerisier enchantent le nez de sensations printanières. Je décèle également une touche d'oseille fraîche. Un nez enjoué qui présage un vin jeune.En bouche, l'attaque nette introduit un vin sec et droit. Une fraîcheur pure et droite s'équilibre avec un élégant volume de bouche. Je perçois une sensation de jus d'agrumes tels le pomélos ou le citron jaune qui éveille les papilles. Des arômes de fruits blancs tel la pêche se dégagent ainsi que des effluves de fleur de tilleul. La longueur reste aujourd'hui sur la réserve et s'allonge sur 5 à 6 caudalies avec une finale nette. La bouche est bien harmonisée et se fera un très beau socle aux arômes futurs qui se découvriront avec le temps. Commentaire de M. Romain Iltis "Meilleur Sommelier de France 2012"

Gastronomie: 

Accords : poisson blanc cuit à l'étuvé ou grillé. Entrée fraîche et subtile.Exemples : turbot à l'étuvé et poêlée d'artichauts barigoule, tartare de saumon à l'huile d'olives et légumes confits. Température de service 12°.