D’après les historiens, la viticulture serait en Alsace, probablement la plus ancienne des cultures spéciales, et la vigne aurait existé longtemps à l’état sauvage.

Histoire de l'Alsace 3 - Domaine SchlumbergerDès l’An 58 (avant notre ère), Rome s’empare de l’Alsace. Les romaines plantèrent leurs propres vignes sur les collines. Leur vin était si bon qu’il concurrençait les vins d’Italie.
Au point que, sous la pression des producteurs de la Péninsule, l’empereur Domitien en ordonna l’arrachage en l’an 91.
 
Les Romains aimaient le vin, préservèrent sa culture et la population qui savait le produire. Ainsi la loi salique prévoyait que « quiconque tuait un vigneron serait condamné à une amende double que s’il avait occis un simple laboureur ».
 
 
Après les Alamans païens, les Francs chrétiens annexèrent l’Alsace. C’est à cette époque, vers la fin du VI ème et au début du VII ème siècle que de nombreux monastères furent fondés, comme notamment celui des Princes Abbés de Murbach.
L’influence des moines sur la culture de la vigne fut capitale en Alsace, par la conservation et la transmission des méthodes de culture héritées de l’Antiquité, ainsi que par le prestige qu’elle lui a conféré. (Au Moyen Age, on allait jusqu’à couper la main aux voleurs de raisins).
Au IX ème siècle déjà, le vignoble alsacien exportait vers la Hollande, la Suisse et l’Allemagne.
 
Histoire de l'Alsace - Domaine SchlumbergerMalheureusement, au XVII ème siècle, la guerre de Trente Ans fut la catastrophe la plus terrible de l’histoire de l’Alsace, laissant le sol pendant de longues années à l’abandon.
 
La Révolution Française entraîne à son tour plusieurs conséquences :
 
  • la confiscation des biens de l’Eglise
  • le démembrement de l’Alsace
  • la naissance du commerce libre.
Ensuite 1870, annexion par l’Allemagne et crise très grave pour l’Alsace qui est atteinte par le phylloxera vers 1900.
 
Puis la 1ère guerre mondiale vient amplifier les problèmes avec un important manque de main d’œuvre.
 
 
Histoire de l'Alsace 2 - Domaine SchlumbergerLe vignoble retrouve un remarquable essor entre 1920 et 1940 (période à laquelle Ernest Schlumberger acquit quelques 2.500 parcelles de vigne), mais la 2ème guerre mondiale vient à nouveau ravager l’Alsace.
C’est au lendemain de cette guerre que le gouvernement propose la création de coopératives pour aider les viticulteurs à faire face à la reconstruction des caves.
 
Ainsi il existe aujourd’hui 3 familles de vignerons :
 
  1. les coopératives au nombre de
  2. les négociants
  3. les vignerons récoltants (Domaines Schlumberger)