Historique

Mentionné dès l’an 1394, le Kessler est commercialisé sous son nom propre depuis 1830.

Situation

Le Kessler, établi sur un terroir gréseux, dessine en son centre un vallon globalement exposé est, sud-est, qui l’abrite des vents du nord et des courants d’air froid amenés par la vallée de Guebwiller. Prolongement naturel du Grand Cru Kitterlé, ses sous sols sont rougeâtres sur un soubassement de grés vosgien. A sa base, un affleurement de calcaire se traduit par des sols argileux.

Vinification

Récolte manuelle le 2 décembre 2008. Pressurage en raisin entier, débourbage statique. Fermentation en foudre thermorégulé de 1 à 4 mois. Elevage sur lies fines pendant 8 mois. Mise en bouteille le 27 avril 2010.

Gastronomie

Accords : poissons ou viandes puissantes

  • homard à l’américaine
  • cuisse de dinde au coriandre

Température de service 12°.

En savoir plus sur les accords Mets & Vins

Dégustation

La robe se teinte d’un jaune bouton d’or aux reflets paille. Le disque est fin, les larmes présentes, fines qui rejoignent généreusement le vin. Un aspect visuel brillant qui montre un vin possédant une belle concentration.

Au nez, la première sensation est élégante et ouverte dominée par des notes d’épices comme la muscade et le curry. Après oxygénation, le nez maintient son ouverture, les arômes se complexifient. Aux épices s’additionnent des notes d’herbes coupées ainsi que de gingembre confit. Un nez riche imprimé par la variété aromatique des épices.

En bouche, l’attaque est nette, le vin ample. Je ressens un volume de bouche généreux amené par les sucres et rafraîchit par une fraîcheur ciselée et droite. Un équilibre se dessine et laisse les arômes s’épanouir dans un registre de fruits jaunes comme la pêche qui introduit à nouveau les épices. Je ressens à nouveau le gingembre, asocié au poivre gris et à la muscade. Une bouche généreuse et marquée par une légère chaleur en fin de bouche. La longueur est de 6 à 7 caudalies sur une saveur miellée. Une bouche ample et harmonieuse, marquée par la puissance des ses arômes.

 

Fiche élaborée par M. Romain Iltis
« Meilleur Sommelier de France 2012 »

Les autres millésimes